Construction : comment bien estimer son budget travaux ?

Publié le : 01 mars 20224 mins de lecture

Il est essentiel d’estimer correctement l’effort avant d’acheter. Cette étape vous permettra d’atteindre votre budget total souhaité et de maintenir les coûts dans votre budget.

Qu’entend-on par budget travaux ?

Il existe une différence de coût entre les rénovations résidentielles (y compris les rénovations) et les rénovations plus lourdes. Dans le premier cas, tant que vous êtes bricoleur, vous ne payez que le prix du matériel. Dans le second cas, les travaux nécessiteront l’intervention d’un artisan. Par conséquent, la priorisation est essentielle. La première étape consiste à sécuriser le logement, à mettre aux normes l’électricité et la plomberie, à inspecter les charpentes, voire à retirer les substances toxiques (amiante, peinture au plomb, etc.). Ensuite, il faut faire une rénovation énergétique pour assurer un confort futur et des économies importantes. Au final, il n’y a qu’une réorganisation de la pièce et de l’esthétique.

Quel budget estimer pour faire des travaux ?

En moyenne, le coût de rénovation d’un logement est estimé entre 160 et 1 250 euros le mètre carré. Tout dépend s’il s’agit d’une rénovation partielle, 160 à 350 euros le mètre carré, ou d’une rénovation complète, 950 à 1 250 euros le mètre carré, voire plus. Le coût de refaire une pièce se situe entre 400 et 600 euros le mètre carré. En revanche, rénover une cuisine coûte plus cher, entre 800 et 1 200 euros le mètre carré, tout comme une salle de bain. Augmenter le coût standard moyen des réseaux d’électricité et d’eau à 80-100 euros par mètre carré. Mais la remise à neuf du réseau d’eau de la cuisine ou de la salle de bain peut coûter entre 700 et 800 euros le mètre carré. Pour la réfection de toiture, il faut compter entre 185 et 275 euros le mètre carré.

L’estimation de budget travaux de construction 

Les rénovations énergétiques sont également des projets coûteux. Mais cela ouvre les droits sur de nombreux appareils remis à neuf de manière fonctionnelle. Par exemple, jusqu’en 2021, tous les propriétaires, copropriétaires et bailleurs bénéficieront d’une aide, quels que soient leurs revenus. Ils peuvent donc déduire de 30 % à 90 % de leur charge de travail selon leurs revenus. Installer une pompe à chaleur est amusant et coûte entre 5 000 et 25 000 euros. La réduction peut être cumulée avec des aides accordées par certaines collectivités locales et un dividende énergétique ou CEE. Cela vous permet de commencer des travaux d’isolation pour une somme modique.

Plan du site